Le site a déménagé ! cliquez sur le lien suivant:

https://www.passion-patrimoine.fr/

Bretteville-le-Rabet (Calvados)

Retour en haut

"Quant à la chapelle de la commanderie qui avait des fenêtres rondes, garnies d’épais bourrelets, des chapiteaux à voussures, des corbeaux à facettes, comme à la dernière époque du style roman, elle a été détruite en 1809".

Propriété privée - Ne se visite pas - Pas de vestiges

Bretteville-le-Rabet : château de l'Hôpital

Origine et situation

  • Bretteville-le-Rabet (appelée autrefois la Rabelle) était le chef lieu d’une ancienne préceptorie du Temple comprise dans les baillages de Caen et d’Alençon ; elle se trouvait enclavée dans les vicomtés de falaise, Saint-Sylvain et Caen.
  • La date d’installation des Templiers à Bretteville reste inconnue mais des documents relatifs à la famille des Tancarvilles laissent entrevoir qu’elle aurait été fondée en 1148, avant celle de Baugy.
  • Il est fort probable que ce fut grâce aux largesses de Rabel, fils de Guillaume de Tancarville et neveu d’Odon Stigand, qui en fut le donateur. Ceci d’autant plus que la terre de Bretteville appartenait à la puissante famille de Guillaume dont le fils avait déjà été signalé par sa prodigalité et par les nombreuses donations qu’il fit en 1128, tant en France qu’en Angleterre.
  • Parmi les fondateurs de Bretteville, il faut signaler en particulier Richard de Renneville, fils de Robert de Harcourt, qui lui donne en 1150 sa terre de Renneville ainsi que Jean comte de Ponthieu qui avait donné précédemment aux Templiers son domaine de Robehomme.

Bretteville-le-Rabet : cave voûtée

Prospérité du domaine

  • La préceptorie existait déjà en 1250, comme l’indique une charte concernant le seigneur Gaudefroy de Calloué qui donne aux Templiers, seize boisseaux d’orge de rente annuelle à prendre sur des terres situées à Calloué, au lieu dit des Hauts Prés et dans les Houlles in territorio de Qualloé in altes et in Houlis (Archives Nationales S.5046. Inventaire des titres de Bretteville).
  • Le cartulaire du Plessis-Grimoult rapporte également qu’un accord fut signé en 1258 entre l’abbé de Sainte-Corneille, l’évêque de Bayeux et les frères Guy de Bassanville tenant la place du Maître de la Milice du Temple et Visiteur des pays d’Outremer, Foulques de Saint-Michel, précepteur du Temple en France et Robert Payart précepteur des maisons du Temple en Normandie. Cet accord concernait la dîme et les terres de Beaugy, de Planquery et de Breteville le Rabet appartenant à l’ordre du Temple. Il conviendrait qu’elles seraient cédées à l’abbaye du Plessis, à charge de payer au précepteur de Normandie 350 livres tournois. Cette somme fut effectivement payée l’année suivante en 1259.

La préceptorie de Bretteville-le-Rabet

Bretteville-le-Rabet : plan de la chapelle

  • Selon le procès verbal de 1307, la préceptorie était composée d’une chapelle, un dortoir, deux granges.
  • La chapelle était dédiée au siècle dernier à Saint-Jean Baptiste.
  • La chapelle romane qui était devenue trop vaste fut réduite sur sa longueur avec le consentement général de l’ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem.
  • Au-dessus d’une porte de la tour de la maison du commandeur, se trouvait trois écussons représentant, l’un les armes de la religion, et les deux autres, celles de deux commandeurs.
  • Les membres ou dépendances du Temple de Bretteville-le-Rabet étaient, dès l’origine, une maison avec des censives dans la ville de Caen, la terre et seigneurie de Rénémesnil et le fief de Moult. Il y fut ensuite ajouté le Temple de Voismer et plusieurs autres fiefs situés dans la même contrée qui portaient le nom de : fief de Calloué, de Pierrepont, Potigny, Donnay et Clair-Tison.

Bretteville-le-Rabet : château de l'Hôpital

Les précepteurs du Temple

  • 1307 : Frère Mathieu Renaud

Les commandeurs de Saint-Jean-de-Jérusalem

  • 1350 : Frère Guy de la Chaene
  • 1355 : Frère Raoul Porée
  • 1373 : Frère Jehan Fouqué
  • 1403 : Frère Nicolas Courtois
  • 1426 : Frère Frevin de Boer
  • 1433 : Frère Jehan Leboeuf
  • 1455 : Frère Nicole Dubar
  • 1495 : Frère Jehan Baudissart
  • 1521 : Frère Philippe de Bissy
  • 1542 : Frère Jehan Gravel
  • 1560 : Frère Claude Vigier
  • 1567 : Frère Benoist Gaudry
  • 1580 : Le chevalier Jacques Doublet
  • 1608 : Le chevalier Pierre de Caen
  • 1639 : Le chevalier Nicolas Vigneron
  • 1648 : Frère Claude Delaval, prêtre
  • 1654 : Le chevalier Marcout de la Haye
  • 1679 : Le chevalier Henri d’Airon, alias Dheron ou le Rond
  • 1695 : Le chevalier Salomon Lesage d’Haudienville, prêtre
  • 1721 : Le chevalier Armand-Jean-Baptiste d’Arrest, prieur de l’église du Temple à Paris
  • 1734 : Le chevalier Adrien de Bretinière
  • 1750 : Le chevalier Charles-Félix le Planquois
  • 1778 : Frère Nicolas-Pierre Crepel, servant d’armes
  • 1783 : Frère Adrien Geffroy, servant d’armes

Bretteville-le-Rabet : château de l'Hôpital

Sources de référence

  • MANNIER (E.) : Les Commanderies du Grand-Prieuré de France. Editions Gérard Montfort (1987).
  • LECHAUDE D’ANISY : Documents historiques touchant les Templiers et les Hospitaliers en Normandie. Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie. Série II, volume IV. Caen 1844.
  • MIGUET (Michel) : Templiers & Hospitaliers en Normandie. Comité des travaux historiques et scientifiques (1995).
Votre panier contient produit(s)

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Email : contact@passion-patrimoine.fr | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0