Loges-Feuilloux (Nièvre)

Retour en haut

Erigée au XIIIe siècle, à proximité de la chapelle, la maison des chevaliers est probablement aussi l’œuvre du Temple...

Propriété privée - Ne se visite pas

Préceptorie des Loges-Feuilloux

Situation

  • Au sud du bourg d’Avril-sur-Loire, les Templiers établirent la préceptorie des Loges-Feuilloux.
  • L’ensemble des bâtiments occupait un carré dont la chapelle, édifiée en 1119, formait le côté sud.

La chapelle

Chevet de la chapelle

  • La chapelle est pratiquement toujours entière. Elle possède une nef non voûtée, terminée par une abside en cul-de-four.
  • Les murs construits en bels appareils jusqu’à hauteur des contreforts et en moellon pour la nef, sont décorés par des corbeaux sculptés de masques.

La maison des chevaliers

Portail de la chapelle

  • Érigée au XIIIe siècle, à proximité de la chapelle, la maison des chevaliers est probablement aussi l’œuvre du Temple.
  • Le seuil de porte est constitué d’une pierre tombale sur laquelle on distingue une fleur de lys et une tête,
  • La porte est en accolade ; elle est ornée de deux écus. L’un est aux armes de Bourgogne-Nevers, et l’autre à celles de l’ordre de Malte.
  • A l’intérieur de la demeure, dans la cuisine actuelle, une cheminée est surmontée d’un autre écu aux armes des chevaliers de Malte.

Les bâtiments d’habitation

Les bâtiments d’habitation du XIIIe et XVe siècles sont l’œuvre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, devenus plus tard les chevaliers de l’Ordre souverain et militaire de Rhodes, puis de Malte.

Choeur de la chapelle

Evolution de la préceptorie

  • Devenue une exploitation agricole, la commanderie eut à subir de nombreux outrages.
  • La chapelle fut transformée en fenil et une ouverture surmontée d’une poutre métallique fut pratiquée dans un mur de la nef pour faire rentrer les remorques. Chapelle des Loges-Feuilloux Comme le veut une légende de la région, le "Trésor des Templiers" serait enterré sous la commanderie des Loges-Feuilloux. Ce n’est qu’une légende de plus ! Laissons-là planer au-dessus de ces vestiges qui, à eux seuls, représentent déjà une belle richesse architecturale, historique, et archéologique.

Sources de référence

  • LES ANNALES DU PAYS NIVERNAIS
Votre panier contient produit(s)

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Email : contact@insolite-asso.fr | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0