Le site a déménagé ! cliquez sur le lien suivant:

https://www.passion-patrimoine.fr/

Salins (Jura)

Retour en haut

Les bâtiments actuels de la commanderie du Temple de Salins datent des XIVe et XVIe siècles.

Propriété privée - Ne se visite pas

Salins-les-Bains : la commanderie

Salins-les-Bains : extrait du plan napoléonien (1831)

Origine & Situation

  • Vers 1140, les Templiers s’installent à Salins sous Gaucher III, sire de Salins et grâce à Renaud III, comte de Bourgogne.
  • La maison des Templiers, comme plus tard le sera celle des Hospitaliers, est sise “ au Bourg-Dessous, paroisse Saint-Martin ”.
  • Destinée à servir de noviciat, cette maison reçut une si riche dotation, qu’elle devint l’établissement le plus important de l’Ordre dans la Franche-Comté.

Salins-les-Bains : la commanderie

Histoire de la maison du Temple

  • 1253 : Donation faite aux Templiers de Salins par le Comte de Bourgogne, d’une rente annuelle de 158 livres estévenantes [1] à prendre en argent sur la Grande Saulnerie de Salins.
  • 1259 : Donation faite aux chevaliers Templiers de Salins par Estienne de Salins, damoiseau, fils de Robert de Cyels, avec approbation de son frère Jehan, dont le texte s’exprime ainsi : de quodam quarterium quarderie in manso et muria de manso quod dicitur du Croseth, situm Salinis in puteo burgi comitis Burgundiae.... Ce don portant sur des quartiers de muire de la Saline est assigné d’un cens de 21 deniers et une obole, monnaie de Bourgogne.

Salins-les-Bains : la commanderie

  • 1290 : Othon V, comte palatin de Bourgogne, donne à Othon, sire de Grandson, 400 livres de rentes à prendre sur la saulnerie de Salins die mercurii proxime antes festum beate Marie Magdalenae. Lequel Othon de Grandson « considérant et regardant et en sa propre pensée et courage recordant les acceptables et agréables bienfaits, aides et suffrages, lesquiex (lesquels) religieux hommes et ses chiers amis en Dieu frère Jacques de Molay, à ces temps maître de la sainte Ordre de la chevalerie du Temple, et li frères de cette même religion ont fait à ses antecesseurs et à li deça mer et delà mer en la Sainte Terre, » fait ensuite don auxdits Templiers de la moitié de cette rente, le 14 juillet 1296, dit « le sabmedi amprès les octaves de la feste de Sainct Martin d’esté ».

Salins-les-Bains : niche sur façade

  • 1300 : Amortissement d’une rente de 300 livres, par le même Othon, comte palatin, au comte Othon de Baudisson, prise encore sur les Salines de Salins « die veneris post festum decollacionis beati Joannis Baptistae » (vendredi après la fête de la Décollation de Saint-Jean-Baptise).

Salins-les-Bains : porte d'accès à la maison du Temple

La commanderie de Salins

  • Les Templiers possédaient leur hospice au Bourg-Dessous, ainsi qu’une maladrerie aux environs de la cité.
  • L’ensemble de la maison du Temple était clos. On y accédait par une porte en arc brisé, perpendiculaire à la façade actuelle. Il en subsiste la trace d’un piédroit.

Salins-les-Bains : façade de la commanderie

  • Au XIIIe siècle, trois maisons relèvent de la préceptorie de Salins : Saizenay, Amancey et Vuillecin.
  • 1336 : Les bâtiments de la commanderie sont brûlés avec le reste de la ville, lors de l’attaque de Jean d’Arlay, seigneur de Braçon, révolté contre son suzerain.
  • 1442 : Un incendie détruit la maison du Temple.
  • Les Hospitaliers construisent une nouvelle commanderie et une chapelle sur l’emplacement de celle du Temple dont ils conservent le nom.
  • 1652 : Un terrier donne la description suivante : « La maison du Temple est composée d’un groz corps de maisonnement et bastiment honorable de belle apparence, le tout couvert en thuilles plattes et derrière iceluy est un grand et spacieux jardin joignant devers bise un meix, maison et jardin dépendant de l’oratoire et provenant de Nicolas de Gilley, seigneur de Marnoz et d’Aiglepierre, de vent une rue commune tirant dez la Grande Rue à la porte de Chambenost. A côté est une vaste chapelle voutée renfermant une statue de Notre Dame de Pitié en albâtre, et une autre de saint Jean Baptiste... »

Salins-les-Bains : chevet de la chapelle - Base Mérimée - Cliché Blandin, P.

  • 1774 : Une visite relève que Salins est dotée d’une chapelle attenante à la maison du Temple et comprend plusieurs biens fonds... La maison est en bon état, avec cour et donne “ dans un cul de sac très roide, ” par lequel on descend dans la Grand’Rue de la ville, avec un petit parterre en terrasse, cultivé par des locataires de ladite maison. Plusieurs escaliers aboutissent à des cours, terrasses et jardins ou donnent dans la rue... On entre dans ladite maison par “ un grand portal à deux battans cintrés de pierres de taille et contigüe à la maison des Dames de la Visitation. Il y a une cave qui servait autrefois d’écurie. ”

Salins-les-Bains : baie du chevet de la chapelle - Base Mérimée - Cliché Blandin, P.

  • 1789 : La commanderie a des dépendances à Vacaz, à Saint-Georges de l’Etoile et à Saizenay où il y a une chapelle du Temple. Vendue comme bien national, elle est aménagée en logements.
  • 1991 : La commanderie (chapelle - façades et toitures de la maison - escalier droit et escalier en vis entre la chapelle et la maison) est inscrite au titre des Monuments Historiques.

Salins-les-Bains : façade de la commanderie

Les précepteurs du Temple

  • Après avoir été prieur à Salins, Jacques de Molay fut reçu dans l’ordre du Temple en 1265, en la commanderie de Beaune.

Salins-les-Bains : armoiries de Saint-Jean-de-Jérusalem

Les commandeurs de Saint-Jean-de-Jérusalem

  • 1400 : Jehan Grimeau
  • 1406 Nycolas Hostie
  • 1410 : Philibert de Nadailhac
  • 1495 : Pierre d’Aubuisson (ou Aubusson)
  • 1496-1500 : Jehan de Sacconyn Salins-les-Bains : armoiries d'un commandeur des Hospitaliers
  • 1521-538 : Anthoyne de Grolée
  • 1577 : N. de Lyobard
  • 1580 : Pierre de Grandmont
  • 1581-1600 : Jacques de Virieu-Pupetières
  • 1601-1613 : Philibert de Mathay
  • 1614-1640 : Guy Pot de Rhodes
  • 1640-1659 : Gaspard de Maisonseule
  • 1660-1688 : Just de Fay de Gerlande
  • 1689-1690 : Annet de Meschattin
  • 1691-1698 : ... de Chabrillan
  • 1698-1740 : Philibert-Bernard de Froissard de Broissia
  • 1741-1768 : De Rosset de Rocozel de Fleury
  • 1769-1772 : Joseph d’Isnard
  • 1773-1791 : François-Joseph Jusson d’Hannonville

Salins-les-Bains : porte de la chapelle

Le mot du propriétaire

Cette rubrique est ouverte au propriétaire du lieu qui peut ainsi s’exprimer librement. Nous lui demandons de nous contacter : contact@insolite-asso.fr

Salins-les-Bains : porte de la chapelle

Sources de référence

  • Archives départementales du Jura pour l’extrait du plan napoléonien.
  • Base Mérimée pour deux clichés de P. Blandin.
  • CARTERON DE CIVRAY (Gabriel) : Ordre de Malte. Arbois & Salins. Lyon (1986).
  • LAVIROTTE (César) : Mémoire statistique sur les établissements des Templiers et des Hospitaliers de Saint-jean de Jérusalem en Bourgogne. Congrès archéologique de France, Dijon (1853).
  • LEONARD (E.-G.) : Introduction au cartulaire manuscrit du Temple (1150-1317) constitué par le marquis d’Albon.
  • ROUSSET (A.) : Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté et des hameaux qui en dépendent. Département du Jura, tome VI (1858).

Notice mise à jour le 13 novembre 2014

Notes

[1] Monnaie de l’archevêque de Besançon

Votre panier contient produit(s)

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Email : contact@passion-patrimoine.fr | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0