Ballan (Indre-et-Loire)

Retour en haut

Le souvenir de la commanderie de Balan (aujourd’hui Ballan-Miré) subsiste grâce à la présence d’une gentilhommière. Ce château est un vestige, dans sa partie XIVe-XVe siècles, des dépendances de la commanderie.

Propriété privée - Ne se visite pas

Ballan : porche d'entrée de la commanderie

Ballan : vue aérienne de la commanderie

Origine & Situation

  • La date de fondation de la maison du Temple de Ballan (commune actuelle de Ballan-Miré) est inconnue.
  • Cependant, dès juin 1219, un habitant de Tours, Regnaud Le Meschin Le Jeune, donne aux chevaliers de Ballan sept deniers de chef-cens sur des quartiers de vigne dans la Garenne de Tours.
  • 1254 : La Domus militiae Templi de Ballan est constituée : Guillelmus de Teilleio est praeceptor de Balan.

Ballan : la commanderie - Extrait du plan napoléonien de 1825

Histoire de la commanderie

  • Selon Trudon des Ormes, le précepteur du Temple des Epaux, parle d’une réception faite, vers 1295, par le précepteur du Poitou, Amblard de Vienne, en la maison de Balla (in capella domus Templi de Balo, Turonensis diocesis). Le même parle vaguement de deux Templiers qui se seraient livrés à des inconvenances dans le cimetière de la maison : minxerunt semel in pede cujusdam crucis lignee erecte in cimitterio dicte domus de Balo.
  • 1247 : Frater Richardus Anglicus, de ordine Miliciae Templi, de Balan ; Fratri Richardo Anglico, templario, de Balan...

Ballan : plan de la commanderie

  • 1284 : Un accord au sujet du droit de justice et des profits en provenant, passé entre le commandeur Hugues de Narçay et le seigneur Pierre de Rillé, constate que les Templiers tiennent leur terre de Ballan des ancêtres dudit Pierre de Rillé, et que le droit de haute justice a été partagé entre l’ancien et les nouveaux possesseurs.
  • 1312 : L’ordre du Temple étant supprimé, Ballan devient la propriété de l’ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem.
  • Les premiers siècles de possession par les Hospitaliers sont marqués par un accroissement considérable du domaine de la commanderie de Ballan : Maisons du Gast et de Locquaires, châtellenie de Dolus, fief du Puy-de-Monts, commanderie des Lignières...

Ballan : la commanderie

  • Exemption du guet pour les sujets de la commanderie aux châteaux de Saint-Christophe (1380), de Tours (1391) et de Montbazon (1433).
  • 1511 : Fief, terre et seigneurie de l’hôpital de Saint-Jean de Ballan.
  • 1565 : Par un acte passé à Loches, Jacque Ysoré, commandeur de l’Hôpital de Ballan, achète le fief du Puy de Monts, de son parent Antoine Ysoré, prieur de Saint-Baud, et l’annexe à sa commanderie.
  • 1603 : La permission de chasse est accordée au seul commandeur.
  • 1762 : La commanderie de Ballan a un revenu de 4000 livres.

Ballan : la commanderie

  • 1793 : Le chef lieu de la commanderie de Ballan, située paroisse dud. lieu, joignant du levant au coteau planté en bois, du couchant au chemin qui conduit aux Vallées et du Nord le ruisseau.
  • 1793 : Le lieu et métairie de la Basse Cour située près le chef lieu de la cy devant commanderie de Ballan, dite paroisse, joignant du Nord au chemin de Savonnière à Tours et du levant au chemin de Bois Renault.
  • 1793 : Vente de la commanderie comme bien national pour la somme de 50 000 livres.

Ballan : la commanderie

La commanderie de Ballan

  • Dès la seconde moitié du XIIe siècle, la paroisse est divisée en deux parties. L’une constitue le fief de la commanderie, l’autre le fief de Ballan, appelé la Grande Maison.
  • Les seuls documents relatifs à l’architecture de la commanderie sont des plans et des registres terriers des XVIIe et XVIIIe siècles.

Ballan : plan du 1er étage

  • A cette époque, la commanderie est composée de quatre corps de logis avec une cour intérieure au milieu de laquelle se trouve un puits. De part et d’autre du corps de logis septentrional se trouvent deux tours : une ronde et une carrée.
  • A côté de la commanderies se trouvent : la chapelle, un pavillon, le jardin, le parc, les vergers, les vignes et un étang. Le tout est clos par des murs et des haies ; l’ensemble est d’une superficie d’environ 12 hectares.

Ballan : plan de la commanderie du XVIIIe siècle (Archives départementales d'Indre-et-Loire)

  • 1769 : Un plan terrier montre que l’aile Est de la commanderie a des contreforts.
  • La fin du XIIIe siècle et le début du XIXe siècles marquent le début du démantèlement et la destruction de la commanderie.

Ballan : le pigeonnier

  • Aujourd’hui, une gentilhommière, reconstruite pour une part au XIXe siècle, comporte des parties manifestement plus anciennes.
  • Un plafond peint du XVe-XVIe siècle est très bien conservé. Y figurent des armoiries inconnues.
  • Sur les vestiges de la chapelle qui servent de réfectoire, se distinguent le départ d’un arc et les restes d’un contrefort.

Ballan : vestiges de la chapelle

Les précepteurs du Temple

  • 1254-1256 : Guillaume de Theillé
  • 1280-1284 : Hugues de Narsac
  • 1295 : Jean Salmon
  • 1295 : Mathieu Salmon
  • 1297 : Pierre (?)

Ballan : la roseraie

Les commandeurs de Saint-Jean-de-Jérusalem

Ballan : puits de lumière d'une cave taillée dans le roc

  • 1357 : Jean de Nanton
  • 1391 : Jacques Le Duc
  • 1514 : Emery Gombault
  • 1542 : Jean de Michères
  • 1560 : Jean de Nales
  • 1564 : Jacques Ysoré
  • 1663-1670 : Antoine de Raity de Vitray
  • 1689 : Eléonoud de la Barre de Saulnay
  • 1736 : François Josias de Brilhac
  • 1736-1786 : Louis Joseph des Escotais de Chantilly
  • 1786-1790 : Philippe Duchesne de Saint-Léger

Ballan : la commanderie

Le mot du propriétaire

Cette rubrique est ouverte au propriétaire du lieu qui peut ainsi s’exprimer librement. Nous lui demandons de nous contacter : contact@insolite-asso.fr

Ballan : pierre armoriée

Sources de référence

Ballan : tour ronde

  • Archives départementales d’Indre-et-Loire pour l’extrait du plan napoléonien.
  • HOCQ (B.) : Ballan-Miré, son patrimoine. Tours (1982).
  • JACQUET (A.) : Templiers et Hospitaliers en Touraine - Sur les traces des moines chevaliers (1193-2001). Alan Sutton (2002).
  • LEGRAND (E.) : La commanderie de Ballan, aujourd’hui Foyer d’action éducative. Licence Histoire des Arts (1991).
  • TRUDON DES ORMES (A.) : Liste des maisons et de quelques dignitaires de l’Ordre du Temple en Syrie, en Chypre et en France d’après les pièces du Procès. Revue de l’Orient latin, t. V, VI et VII (1897-1899).
  • LEONARD (E.-G.) : Introduction au cartulaire manuscrit du Temple (1150-1317) constitué par le marquis d’Albon.
Votre panier contient produit(s)

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Email : contact@insolite-asso.fr | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0